Commune d'Étiolles

Vous êtes dans : Accueil > Vie pratique > Environnement > Forêt de Sénart > Consignes de sécurité liées aux animaux sauvages en forêt

Consignes de sécurité liées aux animaux sauvages en forêt

Les sangliers ne s’apprivoisent pas...

Nourrir les animaux sauvages à proximité des villes, c’est provoquer chez eux des comportements imprévisibles susceptibles d’être dangereux pour l’homme.

Prévention des risques d’accidents de la circulation

Cerfs, chevreuils et sangliers traversent régulièrement les routes. En effet, chaque année des accidents de la route dus aux animaux sauvages sont constatés dans la région Ile-de-France notamment dans les traversées de forêts. Dans la majorité des cas, les dégâts ne sont que matériels mais ils peuvent être parfois plus graves.
Afin de prévenir au mieux les risques d’accident, Il est donc important de rappeler à chaque automobiliste d’être très vigilant :

  • pendant la traversée de la forêt (en particulier dans les zones signalées) ;
  • à la tombée de la nuit et jusqu’au lever du jour ;
  • au cours des périodes de chasse (de novembre à février) où les déplacements du gibier sont plus importants.

Dans ces zones et périodes à risques, l’Office national des forêts invite à la plus grande prudence et recommande de réduire sa vitesse, d’augmenter les distances de sécurité entre les véhicules et d’être particulièrement attentif à l’environnement de la route (yeux brillants). En cas de surgissement d’un animal, il est conseillé d’être extrêmement attentif car les sangliers et les cervidés se déplacent souvent en groupe. Par ailleurs, il ne faut pas essayer de l’éviter, un choc frontal est moins dangereux qu’une perte de contrôle avec un risque de collision (arbres, véhicule).

En cas d’accident important, Il est nécessaire de prévenir les services d’urgence : le 17 ou le 112

Les animaux sauvages ne s’apprivoisent...pas !

Pour « mieux les observer » ou « les aider à passer l’hiver », il arrive parfois que certains usagers de la forêt attirent les sangliers et les chevreuils en les nourrissant. Laisser des déchets alimentaires en lisière de forêt ou nourrir ces animaux sauvages, c’est provoquer chez eux des comportements imprévisibles et parfois dangereux pour l’homme. Ne fuyant plus, ils quittent la forêt et peuvent se rapprocher des zones urbaines dans l’espoir d’y trouver à manger.
Cette attitude peut avoir des conséquences catastrophiques en terme d’accidents de la circulation, de dégâts aux propriétés et pour l’évolution de la faune elle-même : elle est donc à proscrire.
Comme ces animaux se nourrissent des ressources du milieu dans lequel ils vivent, leur alimentation doit se faire en forêt.

Consignes de sécurité (pdf - 237,92 ko)

Partager cette page sur

Agenda

  • du 16 au 17 décembre 2017
    Marché de Noël

    ATTENTION : Changement de lieu - Maison des Arts Martiaux (route de Jarcy)
    Cette année, le marché de Noël accueille une patinoire pour les petits et les grands les 16 et 17 décembre 2017.

    En savoir plus

  • le 18 décembre 2017
    Conseil Municipal de décembre

    La prochaine séance du Conseil Municipal aura lieu le lundi 18 décembre 2017 à 19h à la salle du conseil.

    En savoir plus

Voir tous les événements

Étiolles en images

Étiolles en images