Projet “Cœur Village” : où en sommes-nous ?

Le cœur de notre village plus agréable et plus attractif, des espaces publics où le patrimoine et la qualité architecturale sont valorisés, tout en offrant un lieu privilégié de rencontre pour tous les Étiollais à l’occasion d’évènements festifs… Telles sont les grandes lignes du projet Cœur Village conduit par la Ville d’Étiolles et Grand Paris Sud depuis le début de l’année 2019.

Pour rappel ce projet prévoit la réfection des rues de Thouars et de l’Église, de la place du 8 mai et de ses abords, de la place et du parvis de l’Église. Un projet d’envergure entièrement financé par l’agglomération pour un montant total de 3,2 millions d’euros.
Depuis maintenant plusieurs mois, ces futurs travaux de requalification se préparent. Après les études préliminaires de faisabilité intégrant les contraintes liées à ce secteur, des rencontres avec les riverains sur les questions de proximité et de sécurité, des échanges avec les services de l’agglomération et l’architecte des Bâtiments de France… le projet se concrétise et le lancement des travaux est aujourd’hui programmé pour le dernier trimestre 2021.
À défaut de pouvoir échanger avec vous dans le cadre d’une réunion publique, ce dossier a pour vocation de vous présenter votre futur Cœur Village : les intentions d’aménagement qui valoriseront son caractère et sa singularité, les options retenues pour le stationnement, la circulation ou encore la gestion des déchets…
Et pour continuer le dialogue avec vous malgré la crise sanitaire, une adresse mail dédiée vous permettra de poser des questions auxquelles les réponses seront apportées et disponibles sur le site de la Ville.

Intégration dans le paysage

Une des clés de la réussite du futur aménagement est son intégration dans le contexte architectural du cœur d’Étiolles qui s’est structuré autour de l’église. Il doit aussi s’inscrire dans la continuité des aménagements réalisés dans la Grande Rue, tant par les matériaux utilisés que par le choix du mobilier urbain. La création d’une continuité entre le
« belvédère » (escalier du centre commercial) et la place de l’Église passera par l’utilisation d’un vocabulaire commun des matériaux, notam-
ment par l’alternance de pierres naturelles claires et de pavés de grès plus sombres. Leurs différences de nuances délimiteront ainsi les emplacements réservés au stationnement sans dénaturer la qualité paysagère de la place.
Le cœur de village sera ponctué d’espaces plantés avec une déclinaison des palettes végétales.

Réduire la vitesse

La vitesse de circulation a largement été évoquée au cours des rencontres avec les riverains. Pour limiter cette incivilité, les aménagements réalisés viseront à provoquer un ralentissement radical des voitures et des bus grâce à un plateau surélevé situé entre la place du 8 mai et la place de l’Église.
D’autres aménagements viendront renforcer ce dispositif : l’ensemble de ce secteur sera inscrit en zone 30, la priorité à droite pour les véhicules sortant de la place de l’Église sera matérialisée afin de contraindre à ralentir.
Enfin, la deuxième partie de la rue de Thouars sera mise en sens unique et un rétrécissement de la voie au niveau de l’arrêt de bus contraindra la vitesse à l’entrée de la rue de la Montagne de Goupigny. L’aménagement de la rue de l’Église est à l’étude afin de modifier la circulation sur cette voie étroite.

Maintenir le stationnement

Depuis son lancement, le projet vise à maintenir un nombre de places de stationnement égal à celui qui existe actuellement soit 52 places (9 places rue de Thouars, 24 sur la place du 8 mai, 13 sur la place de l’Église et 6 places non matérialisées rue de l’Église).
Les premières rencontres avec les riverains ont d’ailleurs confirmé la nécessité de maintenir cette offre de stationnement. Au cours d’un récent échange, les riverains de la place de l’Église ont exprimé l’idée d’interdire complètement le stationnement sur la place. Après avoir étudié le report de stationnement sur un autre secteur, comme le parking de la Grande Rue, il s’avère aujourd’hui qu’il n’y a pas de solution satisfaisante pour cette alternative et le stationnement sur la place de l’Église sera maintenu. Le projet prévoit d’ailleurs de matérialiser ces places par un motif de pierres naturelles afin de préserver la qualité paysagère de la place.

Gestion des ordures ménagères

Lors des rencontres avec les riverains, de nombreuses incivilités ont été évoquées, notamment les bacs d’ordures ménagères qui encombrent de manière permanente l’espace public. Afin d’apporter une réponse à cette problématique, et en accord avec les riverains, le projet Cœur Village intègre des locaux dédiés qui permettront de dissimuler des bacs de collecte collectifs pour y déposer les déchets.

Les étapes du projet

2019-2020
Réalisation des études
Réunion publique
Atelier de travail avec les riverains

2021
Finalisation des études
Approbation du Projet
Lancement des marchés de travaux
Démarrage des travaux de fin d’année

2022
Fin des travaux (dernier trimestre)

Je reste informé(e)

Pour rester informé de toutes les dernières actualités de votre ville, inscrivez-vous à la lettre d'information.

Je m'inscris

Vous avez une question ? Besoin d’un renseignement ? N’hésitez pas à nous contacter.

Accéder au formulaire