Port du masque obligatoire dans certaines zones – MAJ : 17/09

Nouvel arrêté préfectoral du 16 septembre 2020, portant sur le port du masque obligatoire dans les zones à très forte concentration de personnes dans le cadre de la lutte contre l’épidémie COVID-19.

Port du masque obligatoire dans certaines zones extérieures

À compter du 17 septembre 2020, le port du masque est obligatoire en Essonne :

  • aux abords des gares ferroviaires et routières, dans un rayon de 200 mètres autour de celles-ci
  • aux abords des écoles, établissements scolaires et établissement d’enseignement supérieur leurs jours d’ouverture aux heures d’entrée et de sortie, dans un rayon de 50 mètres autour de ceux-ci
  • sur les marchés de plein-air, brocantes, vide-greniers et forums d’association

L’obligation du port du masque prévue au présent arrêté ne s’applique pas :

  • aux personnes en situation de handicap munies d’un certificat médical
  • aux personnes pratiquant des activités physiques ou sportives (vélos, trottinettes, joggeurs..)

Port du masque obligatoire dans les lieux publics clos

Publication d’un arrêté préfectoral durcissant les règles de port du masque dans les zones à très forte concentration de personnes en Essonne

Le département de l’Essonne fait désormais partie des territoires dans lesquels le seuil de vigilance (20 cas de Covid-19 pour 100 000 habitants) a été dépassé. La circulation du virus y est active, notamment du fait des brassages importants de personnes et piétons dans certains lieux publics extérieurs. Voici donc ce que vous devez connaître de l’arrêté préfectoral publié ce jour, qui rend le port du masque obligatoire dans plusieurs espaces publics.

Le port du masque est désormais imposé à compter du 18 août 2020 et pour une durée d’un mois pour toute personne de 11 ans et plus se trouvant sur les espaces publics suivants :

  • Les marchés de plein air ;
  • Les brocantes et vide-greniers ;
  • La voie publique ou les espaces clos dans lesquels se déroule un rassemblement de plus de 10 personnes, quels qu’il soient (réunions à caractère professionnel, service de transport de voyageurs, cérémonies funéraires, visites guidées etc.
  • Les établissements recevant du public dans lesquels l’accueil du public n’est pas interdit.

Une dérogation à cette obligation du port du masque est rendue possible pour les personnes en situation de handicap disposant d’un certificat médical justifiant cette dérogation. Pour ces personnes, le respect des gestes barrières et des règles de distanciation sociale (désormais connus de tous) demeure la règle à respecter.

La police municipale est pour rappel toujours chargée de garantir le respect des mesures édictées ci-dessus, y compris par voie de verbalisation si la situation l’impose.

 


À partir du 20 juillet 2020, le port du masque est obligatoire dans les lieux clos recevant du public suite à l’annonce du premier ministre Jean Castex.

Quels sont les lieux touchés par ce décret ?

Le port du masque grand public était déjà obligatoire, parfois avec des règles spécifiques à certaines activités, dans les établissements recevant du public (ERP) relevant des catégories suivantes (fixées par l’arrêté du 25 juin 1980) :

  • Salles d’auditions, de conférences, de réunions, de spectacles ou à usage multiple, y compris les salles de spectacle et les cinémas ;
  • Restaurants et débits de boissons ;
  • Hôtels et pensions de famille ;
  • Salles de jeux ;
  • Établissements d’éveil, d’enseignement, de formation, centres de vacances, centres de loisirs sans hébergement ;
  • Bibliothèques, centres de documentation ;
  • Établissements de culte ;
  • Établissements sportifs couverts ;
  • Musées ;
  • Établissements de plein air ;
  • Chapiteaux, tentes et structures ;
  • Hôtels-restaurants d’altitude ;
  • Établissements flottants ;
  • Refuges de montagne ;
  • Les gares routières et maritimes ainsi que les aéroports.

À compter de lundi 20 juillet 2020, s’ajoutent les catégories suivantes :

  • Magasins de vente, centres commerciaux ;
  • Administrations et banques.
  • Les marchés couverts ont également été ajoutés.

C’est pourquoi, le masque sera porté par les agents municipaux et par le public dans les locaux de la commune d’Étiolles : la mairie et ses services, le Prieuré, le Pavillon Marie Gargam, le gymnase et salle de sport, les écoles, la Maison des Associations et les lieux d’activités associatives et jeunesses.

Appliquons les gestes barrières

Le coronavirus est toujours présent et pour éviter la reprise de l’épidémie, chacun doit continuer à observer scrupuleusement les gestes barrières.

La distanciation physique
Se tenir à distance permet de réduire la contamination directe des personnes à travers micro gouttelettes émises naturellement par la respiration.

Le lavage des mains
Se laver les mains le plus régulièrement possible vous permet de réduire considérablement le risque de contamination indirecte (à travers les objets partagés).

Le port du masque
Il protège votre entourage et vous-même, en particulier si vous êtes asymptomatique. Afin d’être protéger, les personnes autour de soi doivent porter le masque (chirurgical ou en tissu). Le port du masque est un geste citoyen, responsable et solidaire des personnes vulnérables autour de nous. Il ne peut pas être substitué ni par la visière, ni par les barrières matériels (type plexiglas) qui ne sont qu’un complément de protection.

À tout cela s’ajoutent l’aération quotidienne des locaux (3 fois par jour pendant 15 minutes), le nettoyage régulier des espaces communs et individuels et la surveillance de son état de santé.

Je reste informé(e)

Pour rester informé de toutes les dernières actualités de votre ville, inscrivez-vous à la lettre d'information.

Je m'inscris

Vous avez une question ? Besoin d’un renseignement ? N’hésitez pas à nous contacter.

Accéder au formulaire