RER D : les élus restent mobilisés

MISE À JOUR : 28 juin 2018

Suite à la réunion du 5 juin dernier à Évry consacrée aux branches RER D en Essonne, Seine et Marne et Loiret et celle du Comité de ligne du 18 juin dernier réunissant tous les territoires desservis par le RER D, les comptes-rendus sont consultables sur le site internet d’Ile-de-France Mobilités.

Présentation d’Île-de-France Mobilités et de la SNCF du 18 juin 2018
Réunion de Concertation à Evry : Présentation de la SNCF et d’Ile-de-France Mobilités du 5 juin 2018

Retrouvez également les comptes-rendus du SaDur, l’association des usagers du RER D :

– 4 janvier 2017 : réunion des élus de l’Agglomération Grand Paris Sud à Courcouronnes
– 30 septembre 2017 : réunion publique à Soisy-sur-Seine
– 5 juin 2018 : réunion SA 2019 à Évry

 


Marie Guévenoux, députée de l’Essonne, Philippe Jumelle, maire d’Étiolles, Stéphane Raffalli, Maire de Ris-Orangis et Jean-Baptiste Rousseau, maire de Soisy-sur-Seine, ont invité les habitants à une réunion publique le lundi 28 mai à 19h30 à l’école Jacques-Derrida Ris-Orangis.
Une manifestation a eu lieu le mercredi 13 décembre contre le projet de réorganisation de la ligne D du RER devant le Syndicat Régional Île de France Mobilités.


Face au projet « SA 2019 », les élus des communes concernées restent mobilisés et s’organisent. Les villes de Ris-Orangis, Soisy-sur-Seine et Étiolles seront dorénavant accompagnées par le cabinet Peyrical & Sabattier associés dans le cadre des différents recours contentieux contre ce projet.

À partir du 9 décembre 2018, les usagers de la gare « Evry-Val de Seine » auront un changement systématique à Juvisy ou Viry Chatillon pour un trajet à destination de Paris.
Contre cette décision injuste, la municipalité d’Étiolles continue de se mobiliser en lançant, conjointement avec les villes de Ris-Orangis et Soisy-sur-Seine, une procédure visant à obtenir l’annulation de la décision du 13 décembre 2017 mais aussi sa suspension d’urgence, via un référé.

Un courrier a été également adressé le 20 février dernier au Président de la République, co-signé par les députés Marie Guévenoux, Franck Marlin, Aude Luquet, Michèle Peyron, par les sénateurs Vincent Delahaye et Olivier Léonhardt, ainsi que tous les maires des communes concernées.

Retrouvez le compte-rendu du Comité de Ligne pour le RER D


Le 18 octobre dernier à Courcouronnes s’est tenu un groupe de travail pour les branches du Plateau d’Evry, de la Vallée (Ris Orangis à Evry Val-de-Seine), de Malesherbes et du Val-de-Marne du RER D sur le projet RER D 2019.
Un second groupe de travail se réunira le jeudi 16 novembre 2017.

À télécharger :

Présentation – groupe de travail 18 octobre 2017


Une étape importante vient d’être franchi dans notre mobilisation pour le RER D.

Le 6 juin 2017, Stéphane RAFFALLI, maire de Ris-Orangis, Jean-Baptiste ROUSSEAU, maire de Soisy-Sur-Seine et moi-même, Philippe JUMELLE maire d’Etiolles, avons exprimé par courrier à Mme Elisabeth BORNE, ministre chargé des transports, la nécessaire mise en œuvre rapide d’investissements de modernisation du RER D.

Nos préconisations font aujourd’hui l’objet de l’intérêt de Mme La ministre des transports qui nous informe porter nos propositions à M. Laurent PROBST, Directeur général d’Île-de-France Mobilités pour « un examen attentif » du dossier dans un courrier daté du 10 août 2017.

Vous pouvez compter sur mon engagement.

 


Le STIF (Syndicat des Transports d’Ile-de-France), présidé par Madame Valérie Pécresse, et la SNCF, proposent de modifier l’organisation de la ligne D du RER.Ce projet motivé, d’après la SNCF et le STIF, par la volonté de réduire les irrégularités et d’accroître la desserte de la branche du « Plateau » au détriment de la liaison de la «Vallée » (Corbeil /Evry Val de Seine / Ris Orangis / Juvisy / Paris), risque d’avoir des conséquences dommageables pour les usagers de la liaison de la « Vallée ».Une « rupture de charge », c’est-à-dire un changement de train, serait alors nécessaire pour permettre aux usagers de la liaison de la « Vallée » de poursuivre leur trajet vers Paris ou le Val d’Yerres.
Les élus d’Étiolles et des communes du bord de Seine ont invité les habitants à une réunion publique à la salle du Grand Veneur, samedi 25 mars, pour vous informer de la situation.

Mardi 21 mars au matin, le maire d’Étiolles, Phillipe Jumelle et le député-maire de Boussy-Saint-Antoine, Romain Colas, ont organisé une opération de sensibilisation des usagers en gare d’Evry – Val-de-Seine.

Une pétition est disponible à l’accueil de la mairie.

Je reste informé(e)

Pour rester informé de toutes les dernières actualités de votre ville, inscrivez-vous à la lettre d'information.

Je m'inscris

Vous avez une question ? Besoin d’un renseignement ? N’hésitez pas à nous contacter.

Accéder au formulaire
Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×