Risque élevé de grippe aviaire : les volailles doivent être confinées

Le niveau d’alerte est passé de « modéré » à « élevé » et oblige les éleveurs à confiner les volailles sur l’ensemble du territoire français. Cela concerne également les volailles domestiques. Depuis peu, les cas se multiplient en Île-de-France !

La grippe aviaire touche fortement la France, entraînant l’abattage de plus de 770 000 animaux depuis l’été. « Dans un contexte marqué par une persistance inédite du virus dans l’environnement et une forte activité migratoire d’oiseaux sauvages, il est essentiel de renforcer les mesures de prévention pour éviter la contamination des élevages de volailles », a justifié le ministère de l’Agriculture dans un communiqué.

Les particuliers également concernés

Les éleveurs mettent en place toutes les mesures de biosécurité pour protéger leurs animaux. Cependant, les particuliers détenant des volailles ou oiseaux d’ornement ont aussi leur rôle à jouer pour limiter la propagation du virus.

La première démarche à effectuer pour tout détenteur de volailles est de se déclarer sur le site www.mesdemarches.agriculture.gouv.fr ou à la mairie, ce qui permet de pouvoir communiquer les mesures à appliquer en cas de situation à risque de grippe aviaire.

Pour se protéger de la grippe aviaire et protéger les éleveurs de volailles, il convient de :

  • Confiner vos volailles, les mettre dans votre jardin d’hiver ou mettre en place des filets de protection sur votre basse-cour;
  • Surveiller régulièrement vos poules, pigeons et autres oiseaux;
  • Vous faire connaître en mairie ou par télédéclaration sur le site agriculture.gouv.fr.

Je reste informé(e)

Pour rester informé de toutes les dernières actualités de votre ville, inscrivez-vous à la lettre d'information.

Je m'inscris

Vous avez une question ? Besoin d’un renseignement ? N’hésitez pas à nous contacter.

Accéder au formulaire