Logement – terrain « Les Carrières »

Un projet co-élaboré avec les Étiollais

Au terme de la démarche de concertation en janvier 2016, la Ville d’Étiolles a retenu le groupe ARCADE pour la réalisation d’un programme d’une centaine de logements sur le site des Carrières. Un projet élaboré et partagé avec les Étiollais tout au long de la démarche.

C’est l’aboutissement d’un long travail auquel les Étiollais ont eu l’occasion d’être largement associés. Le projet du groupe ARCADE a été retenu pour la construction de logements sur le site des Carrières. La moitié du programme concerne le locatif social, l’autre moitié de l’accession privée afin de proposer une offre diversifiée de logements en adéquation avec les besoins en habitat du territoire, notamment pour les seniors et les jeunes Étiollais.

Adhésion du public

Lors de l’exposition des projets, correspondant au cahier des charges élaboré à partir du travail réalisé en ateliers de concertation, les visiteurs étaient conviés à donner leur avis. Les commentaires sont éloquents : « projet cohérent et assez esthétique avec le bois apparent au dernier étage », « respectueux de l’environnement, sans trop de vis-à-vis », « bonne intégration dans le site, volumétrie simple mais variée, apparemment un beau tissu d’espaces extérieurs ». Les différents projets étaient parallèlement étudiés par les élus, le service urbanisme de la commune et le cabinet conseil Espace Ville. Le groupe ARCADE a donc été désigné lauréat de cette large consultation en apportant une réponse satisfaisante aux exigences du cahier des charges tout en emportant l’adhésion du public.

Une réflexion commune

Pour la municipalité, construire dans un secteur d’Étiolles qui a fortement changé ces dernières années (construction de la Maison des Arts Martiaux, de la Maison des Associations, programme de logements sociaux le long de la route de Jarcy) devait être le fruit d’une réflexion commune entre élus, techniciens et habitants. Il fallait certes répondre aux attentes de l’État mais surtout prendre en considération le questionnement des Étiollais et des riverains sur le futur programme et ses enjeux.

Une volonté qui s’est traduite par le lancement d’ateliers de travail dès janvier 2016. Les discussions riches et constructives ont conduit à l’élaboration d’un cahier des charges partagé définissant des critères précis sur la forme des futurs bâtiments : respect de la qualité paysagère du lieu, programme ne dépassant pas la densité minimum imposée par le Schéma Directeur de la Région Île-de-France (SDRIF) de 35 logements à l’hectare, bâtiments de deux étages plus un en attique (étage situé au sommet de proportion moindre que les étages inférieurs) et entrée vers le chemin de l’Ermitage.

Les enjeux du projet « Habiter la forêt »

Le site des Carrières a la caractéristique d’être très arboré. Situé entre la rue de Jarcy et le chemin de l’Ermitage, le projet a pour objectif de s’intégrer dans cette environnement boisé mais pas seulement…

Pour la Ville d’Étiolles, le premier des enjeux est le respect de cet environnement remarquable par la préservation de la valeur du paysage de cette partie du village et la valorisation de la qualité de vie de ceux qui y habiteront quel que soit leur âge. C’est pourquoi, le cahier des charges a insisté sur certains critères : six « plots » de deux étages plus un étage en attique, une large place aux espaces paysagers entre les bâtiments, des parkings majoritairement en sous-sol pour ne pas altérer la qualité environnementale du site et des espaces de rencontre pour en faire un lieu de vie à taille humaine.

Lien social et intergénérationnel

L’opération d’aménagement « Habiter la forêt* » poursuit aussi l’objectif de créer un véritable lien social au cœur d’un quartier à part entière en intégrant des lieux de vie pour tous les profils de population.

Atout pour les plus jeunes, le projet prévoit différents dispositifs permettant une accession sécurisée (assurance revente, garantie de rachat).

Pour les seniors, l’habitat sera adapté aux modes de vie et aux éventuelles difficultés de mobilité (ascenseurs, aménagement du logement).

Les immeubles seront reliés par de généreux espaces de vie qui seront accessibles à tous les résidents. Le projet met en avant la création d’espaces tels que la salle commune, une prairie de jeux et un jardin potager partagé pour favoriser les échanges et les rencontres. Des services et des activités au sein de la salle commune pourront être proposés en lien avec les associations du territoire.

La première solution porte sur la construction de 100 logements dont au moins 50 logements locatifs sociaux, sur une unité foncière de 38 500 m² composée de deux parcelles :
– une parcelle appartenant à la commune, d’une superficie d’environ 33 000 m² dont 7 200 m² en espace boisé classé.
– une parcelle appartenant à des propriétaires privés d’une superficie de 5 630 m² en espace boisé classé.

La solution B porte sur 90 logements dont 40 logements locatifs sociaux et 50 logements en accession à la propriété.

Le projet tend à choisir la solution A, car elle allie la préservation de l’espace naturel, en créant des marges de retrait en vis-à-vis des constructions riveraines et la préservation d’un plus grand espace de respiration entre le bâti.

Ce projet A est conditionné par l’acceptation des propriétaires. La négociation est toujours en cours à ce jour.

Je reste informé(e)

Pour rester informé de toutes les dernières actualités de votre ville, inscrivez-vous à la lettre d'information.

Je m'inscris

Vous avez une question ? Besoin d’un renseignement ? N’hésitez pas à nous contacter.

Accéder au formulaire