Bois communaux

Plan de gestion des bois communaux

Étiolles recèle plusieurs bois communaux, aujourd’hui méconnus. Fermés au public en raison des risques de chute d’arbre, ils constituent un patrimoine dont les premières actions de valorisation commencent dès cette année.

Lors du précédent mandat, la Ville attachée à l’élaboration d’un plan de gestion de ses bois communaux adapté à la taille des parcelles, n’avait pas poursuivi ses échanges avec l’ONF. Mais depuis, l’expert forestier a changé d’approche permettant une reprise du dialogue et la concrétisation d’un plan de gestion global et à long terme de nos bois qui, rappelons-le, n’ont pas été entretenus ces 20 dernières années. Ainsi, chaque année, des actions proposées par l’ONF et validées par la municipalité seront réalisées. À titre d’exemple, ce plan prévoit que l’arboretum du bois des Chevreaux soit restauré et valorisé. Au bois des Coudraies il devrait permettre d’entreprendre, à long terme, une restauration du patrimoine datant de Madame de Pompadour : la cascade, le plan d’eau, la glacière, aujourd’hui enfouis sous la végétation…

Le travail commence par le traitement des lisières. Le projet a été présenté sur site à la fin de l’été aux riverains du Parc de la Pompadour et du Bois des Chevreaux – (les Étiollais concernés sont invités à choisir entre deux types de lisières en renseignant le formulaire ci-dessous). Si certains riverains ont fait part de leurs inquiétudes lors de ces rencontres, la volonté est bien de préserver le cadre de vie et leur tranquillité.

Le travail sur les lisières s’accompagnera aussi de la coupe des arbres dangereux, malades ou qui empêchent le bon développement d’autres arbres. La municipalité laissera à l’ONF le soin de la guider en restant garante de l’objectif de préservation : un arbre restera le plus longtemps possible s’il n’est ni dangereux ni porteur de maladie. Précisons également que ces bois ne feront pas l’objet d’une exploitation forestière et qu’ils ne « rapporteront » pas d’argent. Il s’agit à court terme de les sécuriser puis de permettre de s’y promener en s’inscrivant dans les principes du développement durable : répondre aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à profiter elles aussi d’un village où les bois seront vivants, en bonne santé et adaptés au changement climatique.

ONF - Plan d'aménagement des bois communaux 2022-2031
Ce document en mode projet, en attente de validation par l’ONF

Présentation de l'ONF à la Journée du Patrimoine 2022

Vous êtes concerné par le traitement des lisières ?

Si vous êtes concerné par les lisières du Parc de la Pompadour ou du Bois des Chevreaux, merci de cocher le choix qui vous convient ci-dessous.
En fonction des réponses, le choix majoritaire sera retenu pour le traitement des lisières de ce bois.

Date limite : le 30 novembre 2022

« * » indique les champs nécessaires

Choix du traitement des lisières*
Vous êtes riverain :*
Nom*
Adresse*

Lisière avec prairie

Lisière avec une prairie de 4 mètres en limite de propriété. Entretien périodique.
Les + : Effet prairie en bord de parcelle
Les – : Périodicité d’entretien gérée par la Commune

Lisière avec herbes et ronces

Lisière avec une bande de 4 mètres de végétation basse composée d’herbes et de ronces. Pas de fauchage en limite de clôture.

Les + : Effet dissuasif à proximité des propriétés
Les – : Ronces envahissantes, à gérer par les propriétaires

 

Je reste informé(e)

Pour rester informé de toutes les dernières actualités de votre ville, inscrivez-vous à la lettre d'information.

Je m'inscris

Vous avez une question ? Besoin d’un renseignement ? N’hésitez pas à nous contacter.

Accéder au formulaire